La Bergelière à travers les âges

La Bergelière: halle et logis Vendéen du XVe

Attenant à la cure, le bâtiment actuel était avant la révolution la halle du bourg, rattachée au Château.
Le général Bonnamy reprend le château brulé et toutes ses dépendances suite aux ventes de la Nation des biens après la Révolution et les guerres de Vendée
La Bergelière est alors transformée en écurie vers 1800.
Les premiers travaux d’habitabilité faits par le Général sont complétés par sa fille et son gendre, Jean-Charles Alquier : ils y adjoignent un étage et 2 tourelles.

L'Amiral Alquier

leur fils, embellit la demeure et crée la cour d’honneur avec un grand portail.
La grosse tour ronde au Sud est ajoutée par la nièce de l'Amiral, Laurence de Hillerin, épouse du Comte de Froidefond, au début du XXe siècle. Elle accueille de nombreux réfugiés russes à partir de 1925.
Mais ruinée, elle doit vendre La Bergelière au notaire de la Flocellière, qui la loue puis la cède à la Famille La Laurencie, déjà implantée dans la région.



1886

Louis Victor Alquier est nommé Amiral

Il appose des ancres et ses armes sur le portail, l'entrée et les cheminées

La période de la 2e guerre mondiale fut fertile en évènements :
- C’est là que l’épouse italienne de Bertrand de la Laurencie, Laura Sassoli de Bianchi de Medici, se réfugie en mai 1940, son mari ayant été blessé et fait prisonnier sur l’Escaut.
- Elle doit subir la réquisition du château par les Allemands, et recevoir en même temps plusieurs familles de réfugiés belges.
- Quand son mari rentre de captivité, la jeune italienne lui parle en patois vendéen…
- Avant la fin de la guerre, le château abritera un aviateur anglais cherchant à regagner l’Angleterre.
Habité la seconde partie du 20ème siècle par le Comte et la Comtesse La Laurencie et ses 7 enfants, le château a été détruit par un incendie en 2001 et reconstruit par ses héritiers et propriétaires actuels, Jean-Patrice et Lucrèce de La Laurencie.


La Bergelière racontée par
La Boulite

La Bergelière - La Boulite





La Boulite, association du patrimoine de la Flocellière,
s'engage depuis 1989 pour :
-La préservation du patrimoine par une activité importante de collectage de la mémoire collective à travers les témoignages, les recueils, les photos…
-La sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine architectural en proposant des visites guidées, en participant aux journées du patrimoine, en éditant des documents, en proposant des sentiers du patrimoine pour en faire découvrir la richesse.
-L’animation culturelle par le biais des concerts, des expositions et des activités d’édition (la revue , notamment).

La Boulite a consacré 2 numéros de sa revue "l’Echo do doué" à La Bergelière, retraçant l'histoire du bâtiment et de ses propriétaires :
l'un juste après l'incendie de 2001, l'autre juste après la fin de la reconstruction.
Nous sommes très redevable à cette association qui a participé à la sauvegarde du mobilier originel lors de l'incendie, et pour le travail énorme de mémoire qu'elle a fourni. La Boulite nous a exceptionnellement autorisé à reproduire ici le numéro 48 dédié à La Bergelière.

Vos Vacances au château

Pour un séjour enchanteur, La Bergelière vous propose ses chambres, ses grandes salles au rez-de-chaussée : salon, salle à manger, salle de jeux. Sa terrasse fleurie où vous pouvez lézarder ou vivre un temps convivial autour d’un verre ou d’un barbecue. Son parc arboré de 2ha où il fait bon se promener, son tennis et sa piscine où vous pouvez profiter du moindre rayon de soleil.